pamphletaire

Prononciation : pan-flé-tê-r'
Nature : s. m.

Auteur de pamphlets.
Ce fut un mouvement oratoire des plus beaux, quand, se tournant vers moi, qui, foi de paysan, ne songeais à rien moins, il m'apostropha de la sorte : vil pamphlétaire , P. L. COUR. , Pamphlet des pamphl.
Chapitre.... sur la différence qu'il y a de l'historien au pamphlétaire, qu'il [le procureur du roi] appelle aussi libelliste , P. L. COUR. , Procès de P. L. Courier
Ce pamphlétaire [P. L. Courier], qui ne se gênait d'aucune vérité périlleuse à dire, hésitait sur un mot, sur une virgule, se montrait timide à toute façon de parler qui n'était pas de la langue de ses auteurs , CARREL , Oeuvr. t. v, p. 211
Angl. pamphleteer, de pamphlet. Pamphlétaire est la reproduction de l'anglais, et Voltaire écrivait encore, avec la finale anglaise, pamphleter (Philos. déf. de Bolingbr. XXXVI).