PALPITATION

Prononciation : pal-pi-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Agitation convulsive d'une partie du corps. 2Particulièrement. Palpitations de coeur, ou, absolument, palpitations, battement violent et déréglé du coeur.
Il était souvent attaqué de vapeurs, et sujet à des palpitations de coeur violentes , MAIRAN , Éloges, Boulduc.
Souviens-toi des larmes délicieuses qui coulaient de nos yeux, des palpitations qui suffoquaient nos coeurs agités, des transports qui nous élevaient au-dessus de nous-mêmes, au récit de ces vies héroïques qui rendent le vice inexcusable et font l'honneur de l'humanité , J. J. ROUSS. , Hél. II, 11
Le moment de palpitation qui suit un grand plaisir est encore un moment fort doux , DIDEROT , Mém. t. I, p. 342, dans POUGENS
XVIe s.
Palpitation de coeur , PARÉ , XXIV, 1
Lat. palpitationem, de palpitare, palpiter.