PALPITANT, ANTE

Prononciation : pal-pi-tan, tan-t'
Nature : adj.

1Qui palpite.
Un prêtre, environné d'une foule cruelle.... Dans son coeur palpitant [d'Iphigénie] consultera les dieux , RAC. , Iphig. IV, 4
Pour nettoyer les rues et en faciliter le passage aux troupes, on tirait avec des crocs les corps des habitants qu'on avait tués ou précipités du haut des maisons, et on les jetait dans des fosses la plupart vivants et palpitants , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. I, p. 554, dans POUGENS
Là-dessus je le saluai toute palpitante , MARIVAUX , Marianne, 9e partie.
2Fig. et néologisme. Question palpitante d'intérêt, question qui excite le plus vif intérêt et fait palpiter les coeurs. On dit aussi, elliptiquement : cela est palpitant.