PALPER

Prononciation : pal-pé
Nature : v. a.

1Toucher avec la main, dans l'intention de connaître.
En général, les oiseaux se servent de leurs doigts beaucoup plus que les quadrupèdes, soit pour saisir, soit pour palper les corps , BUFF. , Nat. des oiseaux, dans LAVEAUX Particulièrement, au sens médical, toucher avec la main à plusieurs reprises et en pressant légèrement. Son médecin l'a palpé.
2Fig. et familièrement. Palper de l'argent, en recevoir. Il a palpé la dot. Absolument. Toucher de l'argent. Dans cette affaire il a déjà palpé. 3Terme de marine. Palper l'eau, plonger la pale d'un aviron dans l'eau et l'y tenir immobile pour ralentir la marche d'une embarcation. 4Se palper, v. réfl. Exercer sur soi-même la palpation. Il se releva et se palpa, croyant avoir quelque chose de cassé. 5S. m. Le palper, synonyme de palpation. Le palper abdominal. XVIe s.
M. Houllier, ayant veu, palpé et touché ladite dame, conclut estre une tumeur chancreuse , PARÉ , V, 29
La main ne peut discerner ce qu'elle touche et palpe, soit chaud ou froid , PARÉ , XVIII, 11
Provenc. et espagn. palper ; ital. palpare ; du lat. palpare.