PALONNIER

Prononciation : pa-lo-mié ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas
Nature : s. m.

Pièce de bois de la grosseur du bras, à laquelle les extrémités postérieures des traits des chevaux sont immédiatement attachées. On dit aussi palonneau. Pièce sur laquelle on attache les traits du cheval attelé soit à la herse, soit à quelques charrues. XIVe s.
Colin Gauchier prist un palonnel de charue qu'il trouva illecques d'aventure, et en feri [frappa] le dit tieullier , DU CANGE , palonus.
Ce semble un dérivé de pal.