PALISSER

Prononciation : pa-li-sé
Nature : v. a.

Étendre les branches des arbres contre un mur, les dresser à l'aide de loques, ou de jonc, ou d'osier, ou de clous, arrangeant chaque branche avec ordre selon sa place, et lui donnant une certaine inclinaison ou la ligne droite, afin que l'arbre ait une forme régulière.
La beauté de palisser consiste à ranger avec ordre à droite et à gauche les branches qui peuvent venir à chaque côté, en sorte qu'il n'y ait rien ni de confus, ni de vide, ni de croisé.... , LA QUINTINYE , Jardins, I, III, 10
S'il lui fallait toujours, comme moi [jardinier], s'exercer, Labourer, couper, tondre, aplanir, palisser , BOILEAU , Épît. X
XVe s.
Fut iceluy pavillon palissé et barré moult honorablement , O. DE LA MARCHE , Mém. liv. I, p. 295, dans LACURNE
XVIe s.
Ce champ palissé [palissadé] de grand bois de chasteigner couchez entre des fourches à la mode du païs , D'AUB. , Hist. I, 288
Palis