PALANQUER

Prononciation : pa-lan-ké
Nature : v. n.

Terme de marine. Faire effort sur et avec un palan. XVIe s.
Le prince et le maire furent toute la nuit sur pieds pour faire aller les hommes à bord palanquer l'artillerie, les munitions et les vivres , D'AUB. , Hist. II, 293
Palanc, palan. PALANQUER. Ajoutez : 2Terme de fortification. Entourer d'un simple rempart de terre avec un fossé et des palissades de troncs de chêne que le canon seul peut ouvrir.
Après Widdin vient jusqu'à Nicopoli une série de petites places palanquées , Journ. des Déb. 7 déc. 1876, 1re p. 5e col.