PAGAIE

Prononciation : pa-ghê
Nature : s. f.

1Espèce de rame dont on se sert aux Indes orientales et dont la forme est celle d'une pelle, longue de cinq ou six pieds, avec une petite traverse, de quatre ou cinq pouces, en forme de béquille, au bout du manche ; l'usage de la pagaie diffère de celui de l'aviron, en ce que la première ne porte pas sur l'embarcation, et agit seulement par la force des bras. Il y a des pagaies à double pale dont chacune plonge alternativement de côté et d'autre du bateau ou de la pirogue.
Ils vinrent dans un canot semblable à ceux des Européens, à cette différence près qu'on le voguait avec des pagaies au lieu d'avirons , BOUGAINVILLE , Voy. t. II, p. 306, dans POUGENS
2Terme de pêche. Sorte de petit aviron qu'on n'appuie point sur le bord et qu'on manie à deux mains, comme on ferait d'un balai. 3Espèce de grande spatule en bois pour remuer le sucre. 4Pagaie, nom d'un arbre de la Guiane que les auteurs nomment bois de pagaie blanc. PAGAIE. Ajoutez : - ÉTYM. Le nom et l'usage des pagaies viennent des nègres bijagoz, Sénégambie portugaise, d'après F. TR. VALDEZ, Six years of a traveller's life in western Africa, 1864, p. 211.