PACOLET

Prononciation : pa-ko-lè
Nature : s. m.

Nom propre qui figure dans les anciens livres de féerie. C'est le cheval de Pacolet, c'est un homme qui va très vite. PACOLET. Ajoutez : 2Fig. Courrier de la poste.
À Paris, ce qu'on m'écrit à cette heure-là [dix ou onze heures du soir], le samedi au soir, par exemple, je le reçois ici [aux Rochers] à neuf heures du matin le lundi ; peut-on souhaiter un plus joli pacolet ? , SÉV. , à Mad. de Grignan, 9 juil. 1690, dans Lettres inédites éd. Capmas, t. II, p. 420
3Nom, au XVIIe siècle, d'un fameux valet de pied du prince de Condé.
Ses vers, jetés d'abord sans tourner le feuillet, Iraient dans l'antichambre amuser Pacolet , BOILEAU , Ép. IX
Polonais, podcholyk, espèce de valet militaire d'un hussard ou homme d'armes ; grands voleurs, les pacolets étaient les diables familiers des gentilshommes.