PACIFIQUE

Prononciation : pa-si-fi-k'
Nature : adj.

1Qui porte la paix, qui aime la paix. Homme pacifique. Desseins pacifiques.
Il leur tomba du ciel un roi tout pacifique , LA FONT. , Fabl. III, 4
Et porte grand amour aux hommes pacifiques , MOL. , Sgan. XVII
Ce siècle pacifique par indifférence , J. J. ROUSS. , Lett. de la mont. 5
Heureux, deux fois heureux, le peuple pacifique Qui, content des climats où l'ont placé les dieux, Vit libre sur le sol où dorment ses aïeux , MASS. , Helv. VIII Substantivement.
Bienheureux les pacifiques, parce qu'ils seront appelés enfants de Dieu ! , SACI , Bible, Évang. St Math. V, 9
Le titre que Dieu lui [à Salomon] donne est celui de pacifique.... il donne la gloire d'affermir le trône à ce pacifique, qu'il préfère aux guerriers par cet honneur , BOSSUET , Polit. IX, IV, 7
2Qui porte la paix, la tranquillité.
C'est ce qui a été réservé, pour vous et pour vos enfants, des hosties pacifiques des enfants d'Israël , SACI , Bible, Lévit. X, 14
île pacifique [l'île des Faisans] où doivent se terminer les différents de deux grands empires , BOSSUET , Mar.-Thér.
Car, sitôt que du soir les ombres pacifiques D'un double cadenas font fermer les boutiques , BOILEAU , Sat. VI
Que Dieu jette sur vous des regards pacifiques ! , RAC. , Esth. I, 2 Écrire en formule pacifique, se disait d'un évêque qui écrivait non comme évêque, mais comme simple particulier. Où règne la tranquillité.
Il contempla longtemps les formes magnifiques Que la nature prend dans les champs pacifiques , V. HUGO , Ray. et ombres, 34
3Terme de jurisprudence. Possesseur pacifique, celui qui possède sans réclamation. Titulaire pacifique, celui dont le titre n'est pas contesté. 4Terme de géographie. Mer Pacifique, la Mer du Sud. On dit aussi l'océan Pacifique, et, par abréviation, le Pacifique. Parcourir le Pacifique. PACIFIQUE, PAISIBLE. Le pacifique est celui qui porte la paix, qui aime la paix ; le paisible est celui qui reste en paix. XVIe s.
Laissant toute la province pacifique, il s'en retourna à Rome , AMYOT , P. Aem. 6
Toutes choses estoient pacifiques en toutes les terres du roi Philippe , D'AUB. , Hist. I, 255
Comme ils revenoient [d'une sortie, au siége de la Rochelle] sentans plus les pacifiques qu'ils n'estoient partis, ceux de la ville... , D'AUB. , ib. II, 45
Provenç. pacific ; esp. et ital. pacifico ; du lat. pacificus (voy. PACIFIER). PACIFIQUE. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
Toute correction en present certes ne semble point estre de joye, mais de tristesse ; mais après elle rendra fruict très pacifique de justice à ceulx qui seront excitez par elle , Hébr. XII, 11, Nouv. Test. éd. Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525