peripetie

Prononciation : pé-ri-pé-sie
Nature : s. f.

1Terme de littérature. Événement dans un poëme épique, dans une pièce de théâtre, etc. qui change la face des choses et qu'on nomme aussi catastrophe.
De pareils dénoûments sont toujours froids et vicieux, parce qu'ils n'ont point ce qu'on appelle la péripétie ; ils n'excitent aucune surprise ; il n'y a ni comique ni intérêt , VOLT. , Comm. Corn. Rem. Menteur, V, 6
2Dans le langage général, événement imprévu qui change l'état des choses.
Ce qui me fâche, c'est que voilà la czarine morte.... nous verrons quelle sera la face du Nord.... en ma qualité de faiseur de tragédies, j'aime beaucoup les péripéties , VOLT. , Lett. d'Argental, 1er févr. 1762
Du grec, changement subit, de, survenir, du grec, indiquant révolution, et du grec, tomber.