penetrer

Prononciation : pé-né-tré. La syllabe né prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je pénètre, ex
Nature : v. a.

1Passer à travers. Le coup a pénétré les chairs.
Le prélat pousse un cri qui pénètre la nue , BOILEAU , Lutr. V
On leur donna d'autres habits, parce que les leurs étaient appesantis par l'eau qui les avait pénétrés , FÉN. , Tél. VIII
Comme il [un esprit raisonnable] connaît leur portée [des hommes], il n'exige point d'eux qu'ils pénètrent les corps, qu'ils volent dans l'air, qu'ils aient de l'équité , LA BRUY. , XI
C'est par cette vapeur que le mercure blanchit et pénètre l'or sans le toucher, comme l'humidité de l'eau répandue dans l'air pénètre les sels , BUFF. , Min. t. v, p. 287
Ils en sortent parfumés d'essences ; et ces odeurs se mêlent avec celles dont ils ont soin de pénétrer leurs habits , BARTHÉL. , Anach. ch. 20
2Entrer bien avant.
Les Sarrasins pénètrent l'empire ; ils occupent la Syrie et la Palestine.... , BOSSUET , Hist. I, 11
Croirai-je qu'un mortel, avant sa dernière heure, Peut pénétrer des morts la profonde demeure ? , RAC. , Phèdre, II, 1
[La lune].... en pénétrant les ténèbres profondes , LAMART. , Méd. II, 2 Fig.
À ce coup, ma prière a pénétré les cieux.... , CORN. , Ment. IV, 4
Ainsi est mort le père Bourgoing.... il triomphe avec les saints anges, pénétrant Dieu, pénétré de Dieu, admirant la magnificence de sa maison , BOSSUET , Bourg.
3Fig. Percer intellectuellement, en comprenant.
Je juge comme vous sur la foi de mes yeux, Et laisse le dedans à pénétrer aux dieux , CORN. , Sertor. III, 2
Elle [la Sagesse] pénètre ce qu'il y a de plus subtil dans les discours, et de plus difficile à démêler dans les paraboles , SACI , Bible, Sagesse, VIII, 8
Le voile de la nature qui couvre Dieu a été pénétré par plusieurs infidèles , PASC. , Lett. à Mlle de Roannez, 2
Elle pénétrait les défauts les plus cachés des ouvrages d'esprit , FLÉCH. , Mme de Montausier.
Vous savez mon secret, j'ai pénétré le vôtre , RAC. , Mithr. I, 5
On est prompt à connaître ses plus petits avantages, et lent à pénétrer ses défauts , LA BRUY. , XI
Sans me laisser pénétrer si cet homme était de sa connaissance ou non , J. J. ROUSS. , Confess. X Pénétrer quelqu'un, découvrir ses secrètes pensées.
Elle [Mme de Montespan] ne se doute pas que je l'ai pénétrée, et elle m'en aime davantage , MAINTENON , Lett. à M. d'Audicour, t. I, p. 57, dans POUGENS
À son âge on est franc, facile à pénétrer , COLLIN D'HARLEVILLE , Optimiste, II, 2
Absolument.
Les Anglais pensent profondément ; ....Vos gens à pénétrer l'emportent sur les autres , LA FONT. , Fabl. XII, 23
Plus on crut pénétrer, moins on fut éclairci , BOILEAU , Sat. XI
Se laisser pénétrer, laisser apercevoir ses secrètes pensées.
Je me laissai pénétrer plus que je n'avais accoutumé à Arnaud et à Viole , RETZ , Mém. t. II, liv. III, p. 257, dans POUGENS
4Fig. Percer le coeur de quelque émotion.
Je n'en ai reçu que trois de ces aimables lettres qui me pénètrent le coeur , SÉV. , 11 fév. 1671
Un accident si étrange [la mort de Madame] qui devrait nous pénétrer jusqu'au fond de l'âme , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Sa voix douce pénétrait le coeur du jeune fils d'Ulysse , FÉN. , Tél. XXIII
Mon enlèvement l'avait pénétré de douleur et d'inquiétude , MARIVAUX , Marianne, 7e part. Absolument.
L'un [Corneille] élève, étonne, maîtrise, instruit ; l'autre [Racine] plaît, remue, touche, pénètre , LA BRUY. , I
Pénétrer d'une chose, en emplir l'âme, l'esprit.
Je converse avec lui [Dieu], je pénètre toutes mes facultés de sa divine essence ; je m'attendris à ses bienfaits, je le bénis de ses dons , J. J. ROUSS. , Ém. IV
Les jeunes botanistes accoururent en foule chercher des instructions auprès de M. de Linné ; il les pénétra de son zèle, et bientôt la terre entière fut couverte de ses disciples , CONDORCET , Linné.
5V. n. Aller bien avant, arriver jusqu'à.
Il [Dieu] est plus élevé que le ciel, comment y atteindrez-vous ? il est plus profond que l'enfer, comment pénétrerez-vous jusqu'à lui ? , SACI , Bible, Job, II, 8
Et de là pénétrant jusqu'au pied du Caucase.... , RAC. , Mithr. II, 3
Valérien ayant été pris par les Perses, et Gallien son fils négligeant les affaires, les barbares pénétrèrent partout , MONTESQ. , Rom. 16
C'est sous ce dernier empereur de la race chinoise [Hoaitsang] que les jésuites avaient enfin pénétré dans la cour de Pékin , VOLT. , Moeurs, 195
Il est à croire que, quand on aura pénétré dans ce monde austral, on connaîtra encore plus la variété de la nature ; tout agrandira la sphère de nos idées, et diminuera celle de nos préjugés , VOLT. , Moeurs, 143
Philippe avait passé les Thermopyles et pénétré dans la Phocide , BARTHÉL. , Anach. ch. 82 Fig.
Ces paroles ont pénétré jusqu'au fond de mon coeur , FÉN. , Tél. III
Les étrangers venaient en foule admirer la cour de Louis XIV ; son nom pénétrait chez tous les peuples du monde , VOLT. , Louis XIV, 14
J'approche d'un séjour où les injustices des hommes ne pénètrent pas , J. J. ROUSS. , Lett. à Mme BeauChateau, Corresp. t. VII, p. 152, dans POUGENS
6Fig. Entrer avant par l'intelligence, par les recherches.
Si vos yeux pénétrant jusqu'aux choses futures... , MALH. , I, 4
Que tu pénètres mal dans le fond de mon âme ! , CORN. , Othon, IV, 6
Une honnête femme se devait contenter du mari que les dieux lui avaient donné, de quelque façon qu'il fût fait, et ne pas pénétrer plus avant qu'il ne plaisait à ce mari qu'elle pénétrât ? , LA FONT. , Psyché, II, p. 149
Je pénétrai par là dans leur dessein , PASC. , Prov. I
Cet esprit vif et perçant qui pénétrait avec tant de facilité dans les plus secrets intérêts , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Ton père.... Ne me permit jamais de pénétrer plus loin [d'en apprendre davantage] , RAC. , Iphig. II, 1
Comme il voulait pénétrer dans toutes les conditions humaines, il se fit mener chez un ministre , VOLT. , Babouc.
7Se pénétrer, v. réfl. Entrer l'un dans l'autre.
Il n'est pas même prouvé que les rayons du feu élémentaire ne se pénètrent pas les uns les autres , VOLT. , Phil. Newt. II, 11
8Faire pénétrer en soi.
Cet excellent vieillard que vous voyez sur cette pierre se pénétrant des premiers rayons du soleil et cherchant à se ranimer par les douces influences de l'aurore et du printemps , ST-LAMBERT , Sara Th.... dans POUGENS Fig.
Laissez-vous pénétrer des saintes maximes des Pères , BOSSUET , Lett. Corn. 82
Celui qui se pénètre vivement du beau, du touchant, du sublime, n'est pas loin de l'exprimer , MARMONTEL , Oeuv. t. VI, p. 249
Courte prière pénètre les cieux, c'est-à-dire ce n'est pas la longueur, mais la ferveur qui rend les prières efficaces.
1. Domergue a prétendu qu'il y avait une faute dans ces vers de J. B. Rousseau : Seigneur, dans ton temple adorable Quel mortel est digne d'entrer ? Qui pourra, grand Dieu, pénétrer Ton sanctuaire impénétrable ? Suivant lui, pénétrer avec un régime direct signifie entrer bien avant ; et pour signifier entrer avec quelque difficulté, il faut employer pénétrer dans. Cette remarque est trop subtile ; entrer avant et pénétrer dans se confondent sensiblement dans pénétrer l'empire de Bossuet, pénétrer les demeures de Racine, et pénétrer les cieux de Corneille. 2. Mme de Sévigné a conjugué pénétrer, v. n. avec le verbe être :
Mettre huit gouttes [d'un baume].... et le frotter jusqu'à ce qu'il soit pénétré à loisir , SÉV. , 5 nov. 1684 Cela n'est pas usité, on le conjugue avec le verbe avoir.
XIVe s.
Toutes plaies qui penetrent duc [jusqu'] à la concavité du pis , H. DE MONDEVILLE , f° 35
Aucuns petis pertuis, penetrans par la partie desous [la partie inférieure du crâne] vers le palais et la bouche , H. DE MONDEVILLE , f° 13, verso.
XVIe s.
La lune, penetrant à travers les nues, leur esclaira jusques à ce que.... , AMYOT , Aratus, 25
Celuy qui la sçait penetrer [comprendre la poésie] , MONT. , I, 266
Prov. et espagn. penetrar ; ital. penetrare ; du lat. penetrare, qui tient à penitus, intérieurement (voy. PÉNATES). PÉNÉTRER. Ajoutez : 9Se pénétrer, exercer la pénétration sur soi-même, prendre intelligence de soi-même.
Plus la nuit jalouse redouble, Plus nos yeux tâchent de s'ouvrir ; D'une ignorance curieuse Notre âme, esclave ambitieuse, Cherche encore à se pénétrer , LAMOTTE , Odes, l'homme