pedagogue

Prononciation : pé-da-go-gh'
Nature : s. m.

1Dans l'antiquité, esclave qui menait à l'école les jeunes garçons.
Accompagnés, quand ils [les jeunes Romains] sortaient, d'un domestique esclave nommé pédagogue , NAUDET , Instit. Mém. acad. inscr. t. IX, p. 418
2En un sens plus général, chez les anciens et chez les modernes, celui qui enseigne les enfants, qui a soin de leur éducation.
Il insulte superbement au vaincu, et, comme un grave pédagogue, me prenant pour un de ses petits écoliers, il me tance aigrement , DESC. , Remarques sur les 7es object. 55
Vous souvenez-vous du vieux pédagogue de la cour, appelé le tyran des mots et des syllabes... ? , BALZ. , Socrate chrét. X
Les pédagogues qui nous étalent en grand appareil les instructions qu'ils donnent à leurs disciples , J. J. ROUSS. , Ém. II
Aussi décontenancé que pourrait l'être un pédagogue recevant de la main d'un écolier la férule qu'il lui destinait , CH. DE BERNARD , Un acte de vertus, § IV Fig.
Le dictateur [Sylla] a été le pédagogue des triumvirs, bien qu'il y ait eu quarante-six ans entre lui et eux , BALZ. , Socrate chrétien, VIII
Saint Benoît, ce divin pédagogue de la vie monastique , PATRU , Plaidoyer 15, dans RICHELET
Il se dit le plus souvent en mauvaise part.
.... Et pourquoi, s'il vous plaît, Lui bailler un savant qui sans cesse épilogue ? Il lui faut un mari, non pas un pédagogue , MOL. , Fem. sav. V, 3
C'est là pour un pédagogue l'occasion d'entamer un beau discours , J. J. ROUSS. , Ém. II
Adj.
Les indiscrétions de Diderot, son ton impérieux et pédagogue avec un homme plus âgé que lui.... , J. J. ROUSS. , Lett. à Mme d'Épinay, Corresp. t. IV, dans POUGENS
3Par extension, celui qui s'arroge le droit de censurer les autres.
Je connais l'ouvrage fanatique du petit jésuite contre Bayle ; vous faites bien de le réfuter.... il est bon de faire voir que les honnêtes gens ne sont pas gouvernés par ces pédagogues raisonneurs, éternels ennemis de la raison , VOLT. , Lett. d'Argens, 21 juin 1739
XIVe s.
Le pedagogue qui gouverne, endoctrine et apprent l'enfant , le Songe du vergier, I, 55
XVIe s.
Jehan Calvin, un petit pedagogue, si pauvre et necessiteux qu'il fallut que par tel moyen il s'entretint aux estudes , CONDÉ , Mémoires, p. 641
Comment Gargantua fut mis soubz autres pedagogues , RAB. , I, 3
Provenç. pedagoc ; cat. pedagog ; esp. et ital. pedagogo ; du lat. paedagogus, qui vient du grec, enfant, et, conduire.