OUTRAGEANT, ANTE

Prononciation : ou-tra-jan, jan-t'
Nature : adj.

En parlant des choses, qui outrage.
Souvenez-vous, mes frères, des outrageantes paroles dont a usé M. Jurieu, en m'appelant déclamateur, calomniateur.... , BOSSUET , 2e avert. 12
Certains termes outrageants lâchés contre elle [Mme de Pompadour] par Frédéric, qui n'épargnait ni les femmes, ni les poëtes, avaient blessé le coeur de la marquise , VOLT. , Comment. oeuv. aut. Henr.
Un amant qui ne vous connaît plus, Et qui, craignant surtout qu'à rougir on l'expose, D'un refus outrageant veut ignorer la cause , VOLT. , Zaïre, IV, 2
OUTRAGEANT, OUTRAGEUX. En raison de la finale, outrageant a rapport particulièrement à l'action, et outrageux, à la nature de la chose. Des paroles outrageantes outragent actuellement ; des paroles outrageuses sont de la nature de l'outrage. En outre, outrageux se dit à la fois des personnes et des choses ; outrageant ne se dit que des choses.