OUTLAW

Prononciation : aout'-lâ
Nature : s. m.

Mot anglais, signifiant celui qui est hors la loi, quelquefois usité en français.
Des outlaws, qui sait ? insinua Vocasse , E. D'HERBILLY , Contes pour les grandes personnes, p. 280, 1874
Quand la chrétienté entière demandait la paix aux musulmans, ces outlaws [les Zaporogue], abandonnés de tous, continuaient la guerre , RAMBAUD , Rev. des Deux-Mondes, 1er juin 1875, p. 817
Anglais, outlaw ; bas-lat. utlaga, utlagus ; de l'anglo-saxon utlaga, hors de la loi, de ute, hors, laga, loi. Le vieux français avait reçu ce mot : XIIIe s.
Quant il trespasseront les barges, Se il encontrent les uslaiges, Bien les porront illuec atendre, Et le dromont vers ax deffendre , DU CANGE , utlaga.
XVe s.
Par lequel ban furent des lors en avant [les dessus nommés] tenus et reputez wecteloix par la coustume de Flandres , DU CANGE , ib.