OURSE

Prononciation : our-s'
Nature : s. f.

1Femelle de l'ours.
La première édition d'un gros ouvrage comme le mien est presque toujours comme les petits de l'ourse , BAYLE , Lett. à la Monnoye, 7 nov. 1697
2Terme d'astronomie. La grande Ourse (dite aussi chariot ou chariot de David), la petite Ourse, constellations boréales (avec des O majuscules). C'est à la petite Ourse qu'appartient l'étoile polaire. Poétiquement, le nord.
Sa providence libérale Est une source générale, ....On y puise en Afrique, on y puise sous l'Ourse, Et rien ne la peut épuiser , MALH. , I, 5
Qu'Ismaël en sa garde Prenne tout le côté que l'Orient regarde ; Nous, le côté de l'Ourse , RAC. , Athal. IV, 5
D'autres soutenaient qu'il [Hercule] était allé jusque sous l'Ourse glacée dompter les Scythes , FÉN. , Tél. X
XIIIe s.
Une ourse [elle] a encontrée en une grant valée , Berte, XLVI
XVIe s.
L'ours naissant n'est que une piece de chair, rude et informe ; l'ourse, à force de leicher, la met en perfection des membres , RAB. , Pant. III, 42
Provenç. orsa, ursa ; du lat. ursa (voy. OURS) Terme de marine. Voy. ORSE.