OURLER

Prononciation : our-lé
Nature : v. a.

Munir d'un ourlet.
Ma mère est sortie ; je me suis lassée d'ourler des coiffes et de monter des rubans , DANCOURT , la Gazette, sc. 5 Il n'y a que le bec à ourler, et c'est une cane, se dit pour se moquer de ceux qui croient que les affaires se font facilement.
XIIIe s.
Se çavetonier ouvrast de cordouan, et il ourlast un soler de cordouan de basane, ou meist un noiel de basane, li solers seroit ars [brûlé] , Liv. des mét. 231
Si estoit au col bien orlée D'une bende d'or neelée [niellée] , la Rose, 1069
Voy. OURLET ; bourguign. orlai ; prov. orlar ; ital. orlare.