OUBLIETTES

Prononciation : ou-bli-è-t'
Nature : s. f. pl.

1Cachot où l'on enfermait ceux qui étaient condamnés à une prison perpétuelle, et que l'on y oubliait. Fig. Mettre aux oubliettes, jeter au rebut une lettre, une demande ; ne plus s'en occuper. 2Espèce de fosse couverte d'une trappe, où l'on faisait tomber ceux dont on voulait se défaire secrètement. XIVe s.
Les aucuns d'iceulx malfaicteurs furent depuis pris et pendus à Baieux, et les autres mis en oubliete en la court de l'evesque du dit lieu, là où ilz moururent pour leurs demerites , DU CANGE , oblivium.
XVe s.
L'oubliete te peut servir, Et l'herbe de nonsouvenir , CH. D'ORL. , Rond.
Crié soit à la clochete Par les rues, sus et jus, Fredot, on ne le voit plus ; Est-il mis en oubliete ? , CH. D'ORL. , Rondeau.
Oublier.