OST

Prononciation : ost' ; la tradition de ce mot s'est perdue ; les grammairiens disent de prononcer toutes les lettres
Nature : s. m.

Terme vieilli qui signifie armée.
Apollon, irrité contre le fier Atride, Joncha son camp de morts ; on vit presque détruit L'ost des Grecs ; et ce fut l'ouvrage d'une nuit , LA FONT. , Fabl. XI, 3
L'ost du peuple bêlant crut voir cinquante loups ; Chien, berger et troupeau, tout fuit vers le village , LA FONT. , ib. XII, 9
La mer fit rempart aux Hébreux, Noyant les peuples ténébreux De l'ost aux têtes sacriléges , LA FONT. , Poésies mêlées, LXXIV
Voilà la guerre : on n'essaye, on n'ose jamais assez ; l'ost ignore ce que fait l'ost ; les avant-postes sont les dehors de ces deux grands corps ennemis ; c'est par là qu'ils s'en imposent , SÉGUR , Hist. de Napol. IX, 5
XIe s.
En Saragoce menez vostre ost banie [garnie de banières] , Ch. de Rol. XI
XIIe s.
À icest mot toute l'os s'arouta , Roncisv. p. 96
Car nous lui faudrons tuit, s'en irons de cest host , Sax. XVII
XIIIe s.
Moult fu li os bel et de bones gens , VILLEH. , 33
Et aussi s'il sont semons por l'ost le conte ou por l'ost le roi, es quix os [dans lesquelles troupes] lor segneur les poent mener , BEAUMANOIR , II, 10
XVe s.
Il se logea une nuit, et toute son ost , FROISS. , I, I, 162
XVIe s.
On dit en commun proverbe que, si l'host sçavoit ce que fait l'host, l'host defferoit l'host , M. DU BELLAY , 81
Ayant descouvert le hot de M. d'Anghien , CARL. , I, 42
Il fut deffait et pris par un gros hot de cavalerie italienne , CARL. , I, 44
Il y eust eu encore sept gros hocs et bastillons ordonnés en quarré et en triangle, pour combattre tous ensemble accompagnés chacun d'un prince pour leur donner hardiesse , PARÉ , t. III, p. 706
Picard, ost, prononcé o, troupeau ; prov. host, ost ; anc. esp. hoste ; esp. moderne, hueste ; ital. oste ; du lat. hostis, ennemi, et qui se trouve avec le sens d'armée déjà dans les lois barbares (voy. HOSTILE).