ORSEILLE

Prononciation : or-sè-ll', ll mouillées, et non or-sè-ye
Nature : s. f.

1Espèce de lichen qui donne une belle couleur bleue tirant sur le violet, lichen roccella, L. roccella tinctoria, DC, et lichen parella, L. lecanora parella, Achar. L'orseille, qui est une petite mousse ou croûte qui vient sur les pierres et les rochers des montagnes, Instruct. génér. pour la teint. 18 mars 1671, art. 315. 2Pâte d'un rouge violet, employée en teinture et préparée avec ce lichen.
L'orseille est une espèce de pâte de rouge violet que l'on prépare dans les Canaries et au cap Vert avec le lichen roccella, et dans les départements du Puy-de-Dôme et du Cantal avec le lichen parellus ou la parelle ; on nomme le premier orseille d'herbe, et le second orseille de terre , FOURCROY , Connaiss. chim. t. VIII, p. 71, dans POUGENS On a dit aussi orseil : Orseil ou tournesol, en herbe, en barils et non apprêtée, le 100 pesant payera 10 sols, Tarif, 18 sept. 1664.
Lorchel, un des noms de l'orseille ; terme botanique lichen roccella ; du nom de Federigo Rucellai ou Oricellari, qui, vers l'an 1300, introduisit dans les fabriques de teinture l'emploi de ce lichen (HOEFER, Hist. de la chimie, t. I, p. 471).