ORIENTER

Prononciation : o-ri-an-té
Nature : v. a.

1Disposer une chose selon la situation qu'elle doit avoir par rapport à l'orient et par conséquent aux trois autres points cardinaux.
Le plus difficile fut d'orienter ce nouvel instrument, c'est-à-dire de bien placer le cercle de cuivre vertical dans le plan du méridien céleste , BAILLY , Hist. de l'astr. anc. p. 41
2Orienter un plan, y placer la rose des vents pour faire connaître la position des objets représentés sur le dessin.
Les cartes des côtes de France, qu'il réduisit par ordre de M. de Seignelay à la même échelle et orienta de même façon, et qui composent le premier volume du Neptune français , FONTEN. , Sauveur. Fig.
Je n'ai rien fait qu'orienter la carte de l'Académie, pour en montrer le midi ou le septentrion : j'ai fait voir les vrais illustres d'un côté, et de l'autre les dignes objets de la risée publique , FURETIÈRE , 3e factum, t. I, p. 325
3Terme de marine. Orienter les voiles, les brasser de manière qu'elles reçoivent le vent. Par extension, disposer, arranger, mettre en place. V. n. Un navire oriente bien, lorsqu'il est gréé ou installé favorablement pour la marche. On dit semblablement : cette voile oriente bien. 4S'orienter, v. réfl. Reconnaître l'orient et les autres points du lieu où l'on est.
En nous orientant pour lever nos cartes, il a fallu tracer des méridiennes , J. J. ROUSSEAU , Ém. III Fig. Se mettre au courant, être au courant, se reconnaître.
Il s'oriente dans cette région lointaine [une cour du Nord], comme s'il en était originaire , LA BRUY. , V
J'aurai l'honneur d'écrire à votre Altesse Royale dès que nous nous serons un peu orientés , VOLT. , Lett. au pr. roy. de Pr. 85
Mais je m'oriente au portrait que vous faites , PIRON , Métrom. I, 1
XVIe s.
Une pierre bien orientée , COTGRAVE ,
Orient.