ORGANISER

Prononciation : or-ga-ni-zé
Nature : v. a.

1Donner la disposition qui rend des substances aptes à vivre, à être animées. La nature est variée dans la formation des corps qu'elle organise. Par extension.
C'était un spectre et un fantôme de ma façon ; un homme artificiel que j'avais fait et organisé , BALZ. , à Ménage.
2Fig. Donner à un établissement une forme, en régler l'arrangement intérieur. Organiser une armée, une administration.
Napoléon, dans Vilna, avait un nouvel empire à organiser, la politique de l'Europe, la guerre d'Espagne, le gouvernement de la France à diriger , SÉGUR , Hist. de Nap. IV, 2
3Disposer, arranger. Organiser une partie de plaisir, une partie de jeu.
Carnot, dont la réputation était immense, dont on disait en France et en Europe qu'il avait organisé la victoire , THIERS , Révolution, XXVIII
4S'organiser, v. réfl. Prendre la disposition qui rend propre à être vivant. Des substances qui s'organisent.
Tout se meut, s'organise et sent son existence ; La matière est vivante.... , ST-LAMBERT , Saisons, Été. Prendre une forme régulière. Ce corps, cette administration s'organise.
XIVe s.
Quand on veult bien considerer Comme noz corps sont devisez, Et si très bien organisez, Tellement que.... , l'Alch. à nat. 102
Organe ; provenç. et esp. organizar ; ital. organizare. Joindre un petit orgue à un forte-piano, ou à quelque autre instrument semblable dont les touches mettent l'orgue en action. Orgue (qui vient du latin organum).