ORGANIER

Prononciation : or-ga-nié
Nature : s. m.

Mot nouveau. Le facteur d'orgues. L'étain et le plomb servent pour un grand nombre de tuyaux : les bons organiers ne font usage que de l'étain fin, dit étain d'Angleterre, LAFAGE, Rapport fait à la société libre des beaux-arts sur l'orgue de l'église royale de Saint-Denis (mai 1844).
Pendant plus de cinq cents ans, l'on ne retrouve plus d'organier célèbre , LAFAGE , ib. p. 44
Ce mot a été formé sur le mot organiste, d'après l'analogie qui attribue cette terminaison iste à ceux qui jouent d'un instrument, flûtiste, pianiste, et la terminaison ier, à ceux qui le fabriquent, luthier.