orfevrerie

Prononciation : or-fè-vre-rie
Nature : s. f.

Art de l'orfévre. Un chef-d'oeuvre d'orfévrerie. Ouvrage fait par l'orfévre. Il a acheté pour dix mille francs d'orfévrerie. XIIe s.
Li reis Salomum tramist ses messages al rei Yram, e preiad que un menestrel bon li enveiast ki en seüst e maistres en fust de orfaverie e de purtracture , Rois, p. 252
XVe s.
De touz ouvriers d'armes, d'orfaverie, De tous les ars c'est la flour, quoi qu'on die , E. DESCH. , Sur les beautés de Paris.
XVIe s.
Armes enrichies d'orfavrerie , AMYOT , Lucull. 14
Orfévre, par l'intermédiaire d'une forme fictive orfevrier.