OPLITODROME

Prononciation : o-pli-to-dro-m'
Nature : s. m.

Terme d'antiquité grecque. Coureur qui, dans les jeux publics, disputait, couvert d'une armure, le prix de la course.
Parrhasius, selon Pline, avait peint deux oplitodromes, l'un dans l'action de courir, et l'on croyait le voir suer, l'autre mettant bas ses armes, et il semblait qu'on l'entendît haleter , QUATREMÈRE DE QUINCY , Instit. Mém. hist. et litt. anc. t. IV, p. 187
Terme dérivé de deux mots grecs signifiant hoplite et course. Il serait mieux d'écrire hoplitodrome, vu l'esprit rude.