opiniatrer

Prononciation : o-pi-ni-â-tré
Nature : v. a.

1Soutenir en opiniâtre.
Après que le temps, qui consume tout, a fait cesser celle [douleur] qu'elles avaient en effet, elles ne laissent pas d'opiniâtrer leurs pleurs, leurs plaintes et leurs soupirs , LAROCHEFOUC. , Réflex. mor. n° 233
On ne saurait opiniâtrer plus mal à propos une affaire , SÉV. , 21 janv. 1689 Absolument.
L'évêque de Saint-Omer a été à l'extrémité.... il a opiniâtré de n'être point saigné avec une grosse fièvre, une inflammation ; le médecin anglais le fit saigner par force , SÉV. , 17 janv. 1680
2Contredire, contrarier quelqu'un de manière à le rendre opiniâtre. N'opiniâtrez point cet enfant. 3S'opiniâtrer, v. réfl. S'attacher à une opinion avec ténacité. Ne vous opiniâtrez point à cela.
Vous vous étiez toujours opiniâtré à le refuser , PASC. , Prov. XVIII
J'apprends qu'elle [Mme de Marboeuf] s'opiniâtre à ne voir aucun médecin , SÉV. , 28 janv. 1685
Lorsqu'il voit que, malgré toute son indifférence, on s'opiniâtre à le rechercher.... , BOURDAL. , 14e dim. après la Pentec. Dominic. III, p. 430 Se tenir avec constance. Il [Masnau, un des juges de Fouquet et malade d'une colique néphrétique] se fit traîner à la chambre de justice, il y souffrit des douleurs inconcevables ; M. le chancelier le vit pâlir, il lui dit : Monsieur, vous n'en pouvez plus, retirez-vous. Il lui répondit : Monsieur, il est vrai, mais il faut mourir ici.
M. le chancelier le voyant quasi s'évanouir lui dit, le voyant s'opiniâtrer.... , SÉV. , à Pompone, 17 déc. 1664
XVIe s.
S'opiniastrer à deffendre une place , MONT. , I, 53
Les auteurs ont eu tort de s'opiniastrer à former de nous une constante et solide contexture , MONT. , II, 2
Bien luy servit de s'opiniastrer encores en l'esperance , MONT. , II, 31
Le connestable et sa faction opiniastroient que le roi ne devoit point partir de Meaux , D'AUB. , Hist. I, 210
Opiniâtre. OPINIÂTRER. Ajoutez : 4Opiniâtrer (avec un nom de chose pour sujet) quelqu'un dans quelque chose, faire qu'il s'y attache avec opiniâtreté.
Cette promesse opiniâtre ce prince dans sa résolution , CORN. , Dess. d'Andr.