ONZE

Prononciation : on-z' ; par exception, l'e muet de l'article le, de la préposition de et de la conjonction que, ne s
Nature : adj. numéral cardinal

1Nombre qui contient dix et un. Onze heures. Onze personnes. Onze cents. Onze mille.
On peut parier 11556 contre 93 ou 124 2/9 contre 1, qu'un enfant de onze ans vivra un an de plus , BUFF. , Prob. de la vie, Oeuv. t. X, p. 288 Il va chercher midi où il n'y a qu'onze heures, se dit d'un écornifleur ; locution qui provient de l'usage ancien de dîner à midi. Les onze mille vierges, voy. VIERGE.
2Se dit pour onzième. Page onze. Louis onze, qu'on écrit Louis XI. 3S. m. Onze multiplié par deux. Pour le loto on peut avoir occasion d'écrire (sans s) : les onze sont peu marqués. 4Le onzième. Le onze du mois. J'ai reçu des lettres du onze. S. m. pl. Les onze, officiers publics d'Athènes qui étaient chargés de l'exécution des sentences criminelles. 1. On dit : j'ai reçu une lettre du onze, et non de l'onze ; nous sommes au onze, et non à l'onze. 2. La prononciation de onze comme s'il était précédé d'une aspiration vient de la tendance du vieux français à faire précéder d'une h les mots monosyllabiques ou du moins les mots à une seule syllabe sonore, commençant par une voyelle : haut, huit, huile, huître, etc. XIe s.
Onze millies chevaliers [ils] peuvent estre , Ch. de Rol. CCXX
XIIe s.
Or m'eslisez onze de vos barons , Ronc. p. 40
XVIe s.
L'inegalité entre le cours du soleil et celuy de la lune est de onze jours , AMYOT , Numa, 31
On m'appelloit l'amant des onze mille.... Qui tous les jours en aymoit deux ou trois , Le quatrième des bigarrures du seigneur des Accords, Paris, 1608, 2e partie, p. 43
Bourguig. onge ; du lat. undecim, de unus, un, et decem, dix.