ONDULATION

Prononciation : on-du-la-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Mouvement oscillatoire ou de vibration que l'on observe dans un liquide et qui le fait alternativement hausser ou baisser, comme les vagues de la mer. Fig.
Le duc du Maine put jouir à son aise d'un silence farouche, rarement interrompu par quelques ondulations de murmures sourds , SAINT-SIMON , 382, 29
2Tout mouvement qui imite celui des ondes. Les ondulations d'un champ de blé agité par le vent.
Ce voile qui couvre le sein n'en cache point les palpitations, les soupirs, les molles ondulations , RAYNAL , Hist. phil. IV, 9
Parfois, comme un soupir de leur âme brûlante, Du sein des épis lourds qui murmurent entr'eux, Une ondulation majestueuse et lente S'éveille, et va mourir à l'horizon poudreux , LECONTE DE LISLE , Poëmes antiques, Midi. Par analogie. Les ondulations d'un terrain.
Dans ces schistes mêmes, je n'ai jamais vu autant d'ondulations et de zigzags qu'il y en a dans les couches de cette pierre calcaire , SAUSSURE , Voy. Alpes, t. V, p. 282, dans POUGENS
Nous franchîmes un des ressauts de la plaine, et, au bout d'une autre heure de marche, nous parvînmes à la première ondulation des montagnes de Judée , CHATEAUB. , Itinér. 3e partie.
Par une autre analogie.
Il est bien vrai aussi qu'après s'être rapproché du ton de la conversation, l'orateur et le poëte doivent se relever ; mais c'est en cela que consistent ces belles ondulations du style qui, comme je l'ai dit, lui donnent de la souplesse, de la variété et du naturel, sans en dégrader la majesté , MARMONTEL , Élém. litt. Oeuv. t. VII, p. 408, dans POUGENS
3Terme de peinture. Il se dit des lignes, des contours, des draperies. Bien rendre les ondulations des draperies. 4Terme de musique. Sorte de trémolo d'un mouvement grave. 5Terme de physique. On admet que le son se propage dans l'air par des sortes d'ondulations ou vibrations concentriques analogues aux ondes formées sur une eau tranquille par une pierre qu'on y jette. Système des ondulations, système d'après lequel les effets de la lumière seraient dus aux vibrations déterminées par la matière pondérable dans un principe éminemment subtil appelé éther (voy. ONDE, n° 9).
La réflexion de la lumière, sous l'incidence perpendiculaire, dans l'hypothèse de Huyghens fondée sur les ondulations d'un fluide élastique permanent , POISSON , Instit. Mém. scienc. 1817, t. II, p. 206
Onduler.