ONDE

Prononciation : on-d'
Nature : s. f.

1Eau qui se soulève. Le vent fait des ondes sur la rivière.
Je tremble au seul récit de la tempête furieuse dont sa flotte fut battue pendant dix jours ; les matelots furent alarmés jusqu'à perdre l'esprit, et quelques-uns d'entre eux se précipitèrent dans les ondes , BOSSUET , Reine d'Anglet.
L'onde approche, se brise et vomit à nos yeux Parmi des flots d'écume un monstre furieux , RAC. , Phèdre, V, 6
2Fig. Il se dit des passions, des sentiments qui se soulèvent comme une onde.
La douleur.... a ses vagues impétueuses, qu'elle pousse avec violence ; elle s'élève par ondes ainsi que la mer, et, lorsqu'on la croit apaisée, elle s'irrite souvent avec une nouvelle furie , BOSSUET , 1er sermon, passion, 1
Il l'a dite cette injure, il l'a dite d'un ton aigre et méprisant ; les ondes de la colère s'élèvent plus fort.... , BOSSUET , Sermons, Charité fratern. 1
3Dans le style élevé, l'eau en général.
Quand l'océan troublé vous verra sur son onde Achever quelque jour la conquête du monde , RAC. , Alex. III, 6
Sur le bord d'une onde pure , RAC. , Athal. II, 9
Ce fleuve soulevé roulant sur nous son onde , VOLT. , Triumv. I, 1
L'onde rajeunit l'arbre, et l'arbre orne son cours ; Et tous deux, s'alliant sous des formes sans nombre, Font un échange aimable et de fraîcheur et d'ombre , DELILLE , Jardins, III
Les pâles ondes du Tibre , STAËL , Corinne, II, 4 Particulièrement. La mer.
Cet empire absolu sur la terre et sur l'onde , CORN. , Cinna, II, 1
Il peut faire trembler la terre sous ses pas.... De ses proscriptions rougir la terre et l'onde , CORN. , Cinna, III, 4
Tout fléchit sur la terre et tout tremble sur l'onde , CORN. , Nicom. III, 2
Ô voyage bien différent de celui qu'elle avait fait sur la même mer, lorsque, venant prendre possession du sceptre de la Grande-Bretagne, elle voyait, pour ainsi dire, les ondes se courber sous elle et soumettre toutes leurs vagues à la dominatrice des mers ! , BOSSUET , Reine d'Anglet.
Et vous, à qui jadis, pour créer l'harmonie, L'Attique, et l'onde Égée, et la belle Ionie, Donnèrent un ciel pur, les plaisirs, la beauté , A. CHÉN. , l'Invention.
L'onde noire, le Styx, voy. NOIR, n° 4. Passer l'onde noire, mourir.
4Onde se dit de tout ce qui a un mouvement de soulèvement semblable à celui de la mer.
Car le feu dont la flamme en onde se déploie Fait de notre quartier une seconde Troie , BOILEAU , Sat. VI
Éole des blés jaunissants Agite les ondes dorées , BERNIS , Quatre sais. l'Été.
Des noeuds de leur ceinture placée au-dessous du sein, elles faisaient naître les ondes d'une draperie élégante , MARMONTEL , Cont. mor. Mariag. Samn.
Le reptile se jette en orbe, monte et s'abaisse en spirale, roule ses anneaux comme une onde , CHATEAUB. , Génie, I, III, 2
Quelquefois des nuages, jetés en onde sur le flanc des pyramides, les partagent en deux moitiés , ID. , ib. VIII, V, 4 S. F. pl. Terme de beaux-arts. Lignes composées d'une succession de courbes alternativement concaves et convexes. Les ondes d'une colonne torse, les courbes du profil de cette colonne.
5Il se dit des teintes, des nuances qui imitent une onde. Les ondes de la moire. Les ondes d'un bois veiné.
Elle a déterminé Mme de Lesdiguières à prendre une livrée magnifique et modeste ; c'est un fond isabelle.... et sur ce fond.... elle a mis un large velouté noir de quatre doigts, en onde , SÉV. , à Guitaut, 11 mai 1683
La gorge, la tête, tout le dessus du corps jusqu'au bout de la queue sont noirs ; on voit seulement au dos et aux épaules quelques ondes roussâtres , BUFF. , Ois. t. IX, p. 333
Son plumage est très richement émaillé par le fauve jaunâtre et le beau noir qui s'y entremêlent en ondes, en taches et en festons , BUFF. , ib. t. XIII, p. 45 Ondes, nom donné à des lignes de différentes couleurs, qui vont en serpentant sur la robe d'un coquillage.
6Soulèvement dans une matière solide.
Il se forme, à la surface de ces masses, des trous, des ondes, des aspérités ; et au-dessous de la surface il se fait des vides, des cavités, des boursouflures , BUFF. , 2e ép. nat. Oeuvr. t. XII, p. 101 Défaut dans le verre.
7Nom donné aux traces circulaires qui se propagent à la surface d'un liquide qui a été ébranlé dans un de ses points.
Lorsqu'on agite l'eau à un endroit de sa surface, on voit se former des ondes qui se propagent circulairement autour d'un centre commun , POISSON , Inst. Mém. scienc. t. I, p. 71
Expériences dans lesquelles on a observé le temps que la première onde produite par l'immersion d'un corps solide d'une figure connue emploie à parcourir un espace égal à un mètre , POISSON , ib. p. 172
Si l'on agite l'eau en plusieurs endroits à la fois, les ondes produites auront lieu simultanément et sans aucune modification résultant de leur coexistence , POISSON , ib. t. VIII, p. 574 Onde positive, onde marchant dans le sens du mouvement communiqué à un liquide, par l'injection d'une certaine quantité de liquide. Onde négative, onde marchant en sens inverse et produite par le retrait d'une certaine quantité. Onde sismique, ondulation du terrain, dans un tremblement de terre.
8Terme de physique. Ondes sonores, ondulations de l'air, que l'on admet, par analogie avec les ondes de l'eau, pour expliquer les phénomènes du son. Onde muette, vibration trop lente pour être perceptible à l'oreille. 9Ondes lumineuses, ondulations qu'on suppose dans un fluide hypothétique, l'éther, et qui ont la propriété de représenter pour le calcul les phénomènes de la lumière.
Suivant le système des ondulations, la variété infinie des rayons de diverses couleurs qui composent la lumière blanche provient tout simplement de la différence de longueur des ondes lumineuses, comme les divers tons musicaux de celle des ondes sonores , FRESNEL , Inst. Mém. scienc. 1821 et 1822, t. V, p. 342
10Masse de matière qui double l'épaisseur du cerveau d'une cloche. 11Sorte de levier qui joue sur la barre fendue du métier à bas. Ondes d'échappement, sorte de rateau mobile établi à la partie supérieure du métier à tricot. 12Outil à ondes, outil servant en menuiserie à faire les moulures. ONDE, FLOT. Onde exprime seulement le mouvement de va-et-vient d'une onde qui se soulève. Le flot ajoute à cette idée quelque chose de plus fort, de plus soulevé. XIIIe s.
En un verger, lez une fontanelle, Dont claire est l'onde et blanche la gravelle , Romanc. p. 37
Il ne veoient pas comment la neif peust souffrir les copz des ondes , JOINV. , 192
Esgarde, ne s'enfuit temps aussi comme l'onde, Qui toujours court aval, n'arriere ne soronde ? , La folle et la sage
XIVe s.
Devant moi [elle] estoit destressée ; Les tresses blondes Si vont sur les talons à ondes, Lande dorée. Mettez du persil hachié boulir une onde, et dreciez , Ménagier, II, 5
[Dans la pneumonie] le pouls va par undes, difficulté grande de respirer , BERNARD DE GORDON , (traduction), IV, 5
XVe s.
Le poure cheval beut tant des undes de ceste eau, qu'il mourut tantost , Perceforest, t. III, f° 127
XVIe s.
Les fleuves doux et les undes salées , MAROT , II, 58
Tournant la face vers son feu, avisa le vin qui bouilloit à grosses ondes , YVER , p. 567
Passans à travers les galeres des barbares, qui s'escartoient les unes des autres, à cause du vent et de l'agitation des undes de la mer , AMYOT , Timol. 26
Cousteau trenchant des deux costez et fait à ondes , D'AUB. , Hist. III, 299
Elle bouillira une onde seulement, en l'escumant curieusement , O. DE SERRES , 226
... mais bien te faut apprendre à danser, à baller, à friser tes cheveux, Les allonger en onde, et les serrer en noeuds , RONS. , 894
Wallon, ombe ; provenç. onda, unda, honda ; espagn. et ital. onda ; du lat. unda, flot ; sansc. uda, eau, de und, être humide.