OISILLON

Prononciation : oi-zi-llon, ll mouillées, et non oi-ziyon
Nature : s. m.

Petit oiseau.
Un manant au miroir prenait des oisillons , LA FONT. , Fabl. VI, 15 Tel bat les buissons qui n'a pas les oisillons, se dit de ceux qui travaillent pour autrui et qui prennent une peine dont ils sont fort mal récompensés.
XIIe s.
Et li douz chant des menus oizillons , Couci, XII
XIIIe s.
À celui matin, pour la douchour dou tans, chil oiselon chantoient clerement, chascuns selon sa maniere , H. DE VALENC. , VII
Li oisillons du vert boscage, Quant il est pris et mis en cage , la Rose, 14145
Diminutif d'oisel (voy. OISEAU).