OISELET

Prononciation : oi-ze-lè
Nature : s. m.

1Petit oiseau.
Cependant, tout le jour, un peuple d'oiselets, De rameaux en rameaux volant dans les bosquets , DELILLE , Parad. perdu, VII Fig.
Pauvre oiselet, j'ai pu trouver un nid , BÉRANG. , Souven. d'enfance.
2
Dans le moyen âge, oiselets de Chypre, boules parfumées, faites en forme d'oiseaux, peut-être même recouvertes de plumages d'oiseaux, et qu'on crevait pour en répandre la poudre odorante , DE LABORDE , Émaux, p. 424
XIIIe s.
Escoutant ces dous oiselés, Qui chantoient sons novelés , la Rose, 10051
XIVe s.
Un poisson d'argent à mettre oyseletz de Chipre, pesant xii esterlins , DE LABORDE , Émaux, p. 425
Trois oiselets en une escuelle, c'est assez , Ménagier, II, 4
XVe s.
Furent bien dix mille environnant le chastel [de Bervich occupé par les Écossais] par celle maniere ; et l'assiegerent de si près que un oiselet ne s'en peust partir sans congé , FROISS. , II, II, 15
XVIe s.
Tous nos efforts ne peuvent seulement arriver à representer le nid du moindre oyselet , MONT. , I, 235
Mieux vaut estre oiselet de bois au bocage, qu'un grand oiseau de cage , LEROUX DE LINCY , Prov. t. I, p. 190
Diminutif d'oisel (voy. OISEAU).