OISELER

Prononciation : oi-ze-lé. La syllabe sel double l'l, quand la syllabe qui suit est muette : j'oiselle, j'oisellerai

1V. a. Terme de fauconnerie. Dresser un oiseau pour le vol ; chasser à l'oiseau. 2V. n. Terme de chasse. Tendre des filets, des gluaux, etc. pour prendre les petits oiseaux. XIIe s.
Ostors por oiseler , Ronc. p. 7
XIIIe s.
Et cil qui pas apris ne fu Ne d'oiseler ne de chacier , Ren. 5057
Deables, qui de joie oisele [s'ébat], Quant voit les bones gens meffaire, Moult grant joie ot de cest affaire , DU CANGE , oisellare.
XVIe s.
Oiseler un faucon sur la grue , COTGRAVE ,
Anc. franç. oisel, oiseau.