OH

Prononciation : ô
Nature : interj.

qui marque la surprise.
Oh ! Oh ! quelle caresse ! et quelle mélodie ! Dit le maître aussitôt , LA FONT. , Fabl. IV, 5 Elle sert à donner de la force à l'expression. Oh ! pour cela, non.
Monsieur Tartuffe ! oh ! oh ! n'est-ce rien qu'on propose ? , MOL. , Tart. II, 3
Oh ! que nous ne sommes rien ! , BOSSUET , dans GIRAULT-DUV
Oh ! qu'il est cruel de n'espérer plus , FÉN. , Tél. XVIII
Oh ! que la nature est sèche, quand elle est expliquée par des sophistes ! , CHATEAUBR. , Génie, I, V, 8
Substantivement.
Oh ! oh ! je n'y prenais pas garde ; j'aimerais mieux avoir fait ce oh ! oh ! qu'un poëme épique , MOL. , Préc. 10