OFFREUR

Prononciation : o-freur
Nature : s. m.

Celui qui offre. XIVe s.
Que nulle monnoye d'or et d'argent, soit blanche ou noire, n'ait cours aucun, excepté le denier d'or.... et les doubles.... et quiconque fera le contraire, soit bailleur ou offreur, perdra la monoye.... , Ord. des rois, t. II, p. 265