OEILLETTE

Prononciation : eu-llè-t', ll mouillées, et non euyè-t'
Nature : s. f.

1Pavot cultivé, dont on tire de l'huile. On falsifie aussi l'huile d'olive avec l'huile d'oeillette ou de graine de pavot blanc, Dict. des arts et m. Huilier. 2Huile qu'on retire de l'oeillette, dite aussi petite huile d'olive. XVe s.
Oignons, aulx, pois, feves, oliettes , FROISS. , II, III, 35
Picard, oullette. La forme oliette du XVe siècle paraît indiquer le lat. oleum, huile. Cependant Fourcroy, qui disait oeillet (voy. OEILLET 2. n° 4), prétend que le mot représente l'oeillet fleur, à cause de la beauté de la fleur de ce pavot. D'après Legoarant, oeillette est une corruption d'olivette.