octogenaire

Prononciation : o-kto-jé-nê-r'
Nature : s. m. et f.

1Celui, celle qui a quatre-vingts ans. Un octogénaire plantait.
Passe encor de bâtir, mais planter à cet âge ! Disaient trois jouvenceaux, enfants du voisinage, Assurément il radotait , LA FONT. , Fabl. XI, 8
Vous savez que j'approche plus de quatre-vingts ans que de soixante et dix, et vous n'ignorez pas combien la réputation d'octogénaire me flatte et m'est nécessaire , VOLT. , Lett. Mme du Deffant, 21 fév. 1770
La mort fait-elle moins crier l'octogénaire que l'homme de vingt ans ? , P. L. COUR. , Lett. II, 273 Adj.
Après avoir été calomnié, persécuté pendant ces soixante ans, sans en faire que rire, je sors presque octogénaire, c'est-à-dire beaucoup trop tard, d'une carrière épineuse dans laquelle un goût irrésistible m'engagea trop longtemps , VOLT. , Lois de Minos, Épît.
Vous me direz qu'Anacréon, Que Chaulieu même et Saint-Aulaire Tiraient encor quelque chanson De leur cervelle octogénaire , VOLT. , Épît. 88
Lat. octogenarius, de octoginta, octante.