OBSERVATION

Prononciation : ob-sèr-va-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Action de se conformer à.... L'observation de sa parole. L'observation des lois.
Articles authentiquement établis, à la croyance et observation desquels toutes sortes de personnes sont obligées , BOSSUET , Expos. doctr. cath. I Égard qu'on a à certaines croyances.
Cette superstition, ainsi que l'observation des jours heureux ou malheureux, décident du sort des projets les mieux concertés , RAYNAL , Hist. phil. V, 34
2Être en observation, se tenir en observation, être, se tenir dans un lieu d'où l'on observe, d'où l'on surveille. Armée, corps d'observation, armée, corps d'armée dont la destination est d'observer, de surveiller les mouvements d'une armée ennemie.
M. de Luxembourg, seul général de son armée, couvrait le siége [de Namur] et faisait l'observation , SAINT-SIMON , 1, 25
Bâtiment d'observation, celui qui est détaché d'une flotte pour aller observer les mouvements de l'ennemi. Quarantaine d'observation, petite quarantaine de quelques jours qui a seulement pour objet de s'assurer de la continuation du bon état sanitaire d'un navire.
3Action de considérer avec attention les choses physiques ou les choses morales. Des observations exactes. Ceux qui ont fait de profondes observations sur la société et sur le coeur de l'homme.
Il reprit les observations du microscope interrompues depuis deux ans, et revit ces animaux qui lui avaient été suspects , FONTEN. , Hartsoeker.
L'observation et l'étonnement sont les premiers pas de l'esprit vers la recherche des causes , DIDER. , Opir. des anc. philos. (Éthiopiens).
Nous vivons dans un siècle où, en matière d'observations, surtout lorsqu'elles ont pour objet des faits singuliers, on ne fait cas que de celles qui sont détaillées jusqu'à un certain point, et qui ont été répétées plusieurs fois , BONNET , Observ. pucerons, Oeuv. t. I, p. 37, dans POUGENS
Le nombre des précautions pour éviter l'erreur dans les observations est immense ; il varie suivant les objets observés et leurs circonstances , SENNEBIER , Essai sur l'art d'observer, t. I, dans POUGENS
On perd le fruit de l'observation en généralisant trop les conséquences qu'on en a tirées , SENNEBIER , ib. t. II, p. 191 En astronomie, nom donné aux mesures, prises avec les instruments convenables, des distances angulaires des astres, de leurs hauteurs méridiennes, de leurs mouvements, etc.
L'observation ayant montré bientôt après que les planètes étaient tantôt plus, tantôt moins éloignées du soleil , D'ALEMB. , Disc. prélim. Syst. monde, Oeuv. t. XIV, p. 151, dans POUGENS.
Avoir l'esprit d'observation, savoir remarquer les causes et les effets des phénomènes, des événements, des actions des hommes.
Si le talent de porter rapidement son attention sur une foule d'objets, de les bien voir tout entiers, n'est pas le génie de l'observation, c'est du moins une qualité très rare, très précieuse et sans laquelle ce génie ne peut exister , CONDORCET , Linné.
4Procédé logique à l'aide duquel on constate toutes les particularités du phénomène en lui-même, sans le troubler par l'expérimentation. Le type scientifique de l'observation est l'astronomie, où l'homme est obligé de contempler seulement des phénomènes qui se passent à de très grands éloignements.
On se trompe souvent en mêlant l'opinion à l'observation, et en donnant celle-là pour celle-ci , SAUSSURE , Voy. Alpes, t. VIII, p. 336, dans POUGENS
L'observation est ce regard réfléchi que l'âme porte par le moyen des sens sur les objets qui l'occupent, pour acquérir une connaissance exacte de leurs qualités, de leurs effets, de leurs rapports et de leurs causes , SENNEBIER , Essai sur l'art d'observer, t. I, p. 24
C'est sans doute avec raison qu'on proscrit de l'étude de la nature tout autre moyen que ceux de l'observation et de l'expérience , SENNEBIER , ib. t. I, p. 71
Dans ces temps d'ignorance on était loin de penser que le seul moyen de connaître la nature est de l'interroger par l'observation et le calcul , LA PLACE , Exposé, IV, 4
5Résultat de l'observation. Observations astronomiques, météorologiques.
Une bonne observation vaut mieux que cent théories , DIDER. , Claude et Nér. II, 97
Ulug-beg, petit-fils du conquérant de l'Asie, n'est connu dans l'histoire que par ses observations astronomiques , CONDORCET , Maurepas.
6Terme de marine. Observation, étude de la position des astres pour la conduite d'un navire en mer. 7En termes de médecine, histoire d'une maladie, d'un fait. Rédiger une observation détaillée. Des observations de fièvre typhoïde. 8Remarque sur des écrits de quelque auteur (en ce sens il se dit surtout au pluriel). Faire des observations sur un passage. Les savantes observations de ce critique. 9Dans le langage de la conversation, de la discussion, réflexion, considération. Permettez que je fasse une observation. 10Au plur. En jurisprudence, exposé des faits et circonstances qu'il faut apprécier pour parvenir au règlement ou à la liquidation des droits et intérêts des parties. Plaider par observation, débattre une affaire dans laquelle il ne s'agit que de statuer sur un incident de nature à entraîner peu de développement. On dit fréquemment : Je vous ferai une observation ; j'ai voulu faire quelques observations à notre jeune ami. Plusieurs grammairiens ont déclaré que cela n'est pas correct, et qu'il faut dire : Je vous ferai faire une observation. C'est un excès de rigueur. L'usage a admis observation au sens de remarque, voy. le n° 9 ; on dit couramment Je vous soumettrai une observation. Dès lors il serait vétilleux de repousser : Je vous ferai une observation. OBSERVATION, OBSERVANCE. Observance se dit en matière religieuse, et quelquefois en matière morale ; observation se dit, d'une façon plus générale, de l'accomplissement de toute prescription ; de plus, observance se prend pour loi, précepte : les observances de la loi religieuse ; observation ne reçoit pas cet emploi. XVIe s.
Dieu ne veut point le droit honneur que nous lui devons estre profané par observations superstitieuses , CALV. , Instit. 284
Observations de la foy qu'on a donnée , MONT. , I, 27
Avant que les sciences fussent redigées en regle et observations certaines , MONT. , III, 188
Nos observations [observances] et usances , MONT. , I, 123
Lat. observationem, de observare, observer. OBSERVATION. Ajoutez : 11Chose qui s'observe ; usage.
Cette observation est encore gardée aujourd'hui aux comédies , MALH. , Lexique, éd. L. Lalanne.