OBLIGEANCE

Prononciation : o-bli-jan-s'
Nature : s. f.

1Disposition, penchant à obliger, à rendre service. Homme d'une grande obligeance.
On ne parlait que des grâces de son accueil et des charmes de son langage [de M. de Calonne, avant son ministère] ; ce fut pour peindre son caractère qu'on emprunta des arts l'expression des formes élégantes ; et l'obligeance, ce mot nouveau, parut être inventé pour lui , MARMONTEL , Mém. XI
De ma longue obligeance enfin je me sens las ; Pour y suffire il faudrait un Atlas , DELILLE , Convers. II
2Abusivement. Acte d'obligeance. Ayez l'obligeance de me prêter un parapluie. Auriez-vous l'extrême obligeance de m'accompagner ce soir ? Obligeant. On dit obligeance né dans le siècle dernier sous le ministère de M. de Calonne.