OBJURGATION

Prononciation : ob-jur-ga-sion
Nature : s. f.

Figure de rhétorique par laquelle on adresse à quelqu'un des reproches.
Le reproche, l'objurgation, la honte, la vue de l'opprobre.... , MARMONTEL , Élém. litt. Oeuvr. t. IX, p. 205, dans POUGENS
XVIe s.
S. Paul monstre que la doctrine et objurgation ne profitent gueres de soy à changer le coeur de l'homme , CALV. , Instit. 233
Lat. objurgationem, de objurgare, de ob, et jurgium, querelle. OBJURGATION. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
Affin que je ne vous charge point tous, il suffist à celluy qui est tel cette objurgation qui est faicte de plusieurs , II Cor. II, 6, Nouv. Test. édition Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525