obediencier

Prononciation : o-bé-di-an-sié ; l'r ne se prononce et ne se lie jamais
Nature : s. m.

Se dit d'un religieux qui dessert, par l'ordre de son supérieur, un bénéfice dont il n'est pas titulaire. Se dit aussi, en termes ecclésiastiques, de ceux qui sont soumis à l'autorité spirituelle de quelque supérieur. OBÉDIENCIER, OBÉDIENTIEL. Ces deux mots dérivent d'obédience ; il semblerait naturel que tous deux suivissent la même orthographe, c'est-à-dire que tous deux prissent ci, comme on écrit révérencieux et révérenciel, par analogie avec révérence, PAUTEX.