NUISANT, ANTE

Prononciation : nui-zan, zan-t'
Nature : adj.

Qui nuit. XIIe s.
Voir, dist Bernier, molt me faites dolant, Qui mes parens m'alez ci ociant ; Molt ai en yos à tous jors mon nuisant , R. de Cambrai, 159
XVIe s.
On les dict avoir des yeux offensifs et nuisants , MONT. , I, 101
Puisqu'on cognoist la medecine estre plus nuisante que la maladie , CALV. , Instit. 870
Ils invoquent la mort.... Blasphement la fortune et les astres nuisans , DESPORTES , Angélique, I