NOTABLE

Prononciation : no-ta-bl'
Nature : adj.

1Digne d'être noté, considérable.
Il faut bien que le monde y prenne un notable intérêt , BALZ. , liv. II, lett. 2
Quand vous parlez, c'est dit notable , LA FONT. , Coupe. Arrêts notables, ceux qui fixent un point de jurisprudence.
2Qui occupe un rang considérable dans une ville, dans une province.
Plus d'un personnage notable Là souvent devient délateur , BÉRANG. , Agent prov. Listes des notables commerçants, listes destinées à former les assemblées qui élisent les membres des tribunaux de commerce et des chambres de commerce. Notables bourgeois, ceux qui exerçaient des professions libérales, les avocats, les notaires, les procureurs, les médecins, les principaux commerçants et propriétaires. S. m. Un notable, un personnage des plus considérables d'une ville, d'une province.
Il demanda au roi une assemblée de notables, où il exposerait la situation des finances, afin d'aviser avec elle aux moyens de remplir le vide qu'il y avait trouvé , MARMONTEL , Mém. XI
Les notables étaient au nombre de ceux qu'allaient frapper les nouvelles impositions ; et c'est à quoi, bien malheureusement pour eux et pour l'État, ils n'avaient jamais pu consentir , MARMONTEL , ib.
Assemblée des notables, se dit particulièrement de l'assemblée qui fut convoquée en 1787 par Louis XVI.
XIIIe s.
Et tant publierent la fable, Qu'el fu par tout le ciel notable , la Rose, 14376
XIVe s.
Deux nottables exemples , BERCHEURE , f° 107
Ce sont les personnes notaubles qui furent presens à Dijon.... , DU CANGE , notabilis.
XVe s.
Et devoient les deux rois, chascun pour lui et au nom de lui, envoyer quatre ou cinq personnes notables, et le pape deux cardinaux , FROISS. , I, I, 144
Vous avez trop de fois ouy dire et reciter un notable [proverbe, sentence], que, quand on a maladie ou chef [à la tête], tous les membres s'en sentent , FROISS. , III, p. 225, dans LACURNE
Il les volt [voulut] pourveoir d'enseignemens et sciences introduisibles à toutes vertus ; dont, pour cette cause, fist translater de latin en françois tous les plus notables livres , CHR. DE PISAN , Hist. de Ch. V, III, 12
XVIe s.
Homme de notable vertu , MONT. , I, 19
Le bailly, les eschevins et gens de la loi sont encore dans la coustume de choisir et creer certain nombre de notables, lesquels sont tenus, comme toutes autres personnes habitantes, de comparoistre estant mandez par la loi, à peine de l'amende de trois livres parisis , Nouv. coust. génér. t. I, p. 552
Port d'armes notables et invasibles, qui s'entendent des armes deffendues et prohibées de porter , Grand. coust. de France, livre I, ch. 3, notes, p. 24
Provenç. et espagn. notable ; portug. notavel ; ital. notabile ; du lat. notabilis, de notare, noter.