NOMINATIF, IVE

Prononciation : no-mi-na-tif, ti-v'
Nature : adj.

1Qui dénomme, qui contient des noms. État nominatif des employés d'un ministère. Titre nominatif, action nominative, titre ou action qui porte le nom du propriétaire, par opposition aux titres ou actions au porteur. 2S. m. Terme de grammaire. Dans les langues qui ont des cas, le cas qui ne peut être employé que comme sujet du verbe, et qui, en quelque sorte, dénomme la proposition.
Telle est, ce me semble, la raison métaphysique pour laquelle, la construction et la syntaxe des langues étant supposées, le nominatif doit être placé avant le verbe, et le verbe avant son régime ; les mots doivent être placés dans un tel ordre, qu'en finissant la phrase où l'on voudra, elle présente autant qu'il est possible un sens ou du moins une idée complète qui n'en suppose point nécessairement d'autre , D'ALEMB. , Élém. de philos. Oeuv. t. II, p. 276, dans POUGENS
3Par extension, le sujet de la phrase, dans les langues qui n'ont pas de cas, comme le français.
Quand un verbe a deux nominatifs, doit-il toujours être mis au pluriel ? , D'OLIVET , Rem. Racine, § 87
XIIIe s.
Et genres et nominatifs , Bat. des 7 arts
Lat. nominativus, de nominare, nommer.