NOME

Prononciation : no-m'
Nature : s. m.

Terme d'antiquité. Poëme en l'honneur d'Apollon.
La plupart de ces cantiques, appelés nomes, c'est-à-dire lois ou modèles, étaient divisés en plusieurs parties et renfermaient une action , BARTHÉL. , Anach. ch. 27
Le nome était une sorte d'air, que chantaient des personnages isolés, et sur lequel on improvisait.... des développements plus ou moins étendus , VINCENT , Notice des mss. grecs, p. 154 Chant ou air assujetti à une cadence. Nome éolien. Nome béotien.
Terme grec signifiant loi, dérivé du verbe partager ; ce terme veut donc dire d'abord partage légal. Terme d'antiquité. Gouvernement, préfecture, en parlant des divisions administratives de l'Égypte.
Il [Sésostris] divisa tout le pays en trente-six gouvernements ; on les appelait des nomes, et il les donna à des personnes du mérite et de la fidélité desquelles il était assuré , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. I, p. 129, dans POUGENS
Terme grec signifiant préfecture, qui, différant par l'accent du terme grec qui indique en français loi, se rapporte à pâturage, habitation. Terme d'algèbre ancienne. Quantité jointe à une autre par un signe + ou un signe - ; a + b est un binôme dont les deux nômes sont a et b. Lat. nomen, nom.