NOMADE

Prononciation : no-ma-d'
Nature : adj.

1Qui n'a point d'habitation fixe, en parlant de peuples.
Longtemps avant Solon, les Scythes nomades étaient en grande réputation pour leur simplicité, leur frugalité, leur tempérance et leur justice , ROLLIN , Hist. anc. Oeuvr. t. II, p. 620, dans POUGENS
Il [Abraham] est représenté au sortir de l'Égypte comme un pasteur nomade, errant entre le mont Carmel et le lac Asphaltide , VOLT. , Moeurs, introd.
De grandes conquêtes, de grands renversements, voilà les oeuvres des hommes nomades ; de grands établissements, des travaux consacrés à l'immortalité, voilà les oeuvres des hommes policés , LÉVESQUE , Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. I, p. 246 Par extension, une population nomade, certaine classe de gens qui n'ont pas de résidence et qui se déplacent suivant les besoins.
2S. m. pl. Les nomades, les peuples qui n'ont pas d'habitation fixe.
Les nomades n'ont bergerie, Qu'il ne suffise à désoler , MALH. , III, 3
3Terme de zoologie. Genre d'hyménoptères communs aux environs de Paris. Terme dérivé d'un mot grec signifiant en français pâture (voy. NOME).