NOLI ME TANGERE

Prononciation : no-li-mè-tan-jè-rè
Nature : s. m.

1Balsamine noli me tangere, ou, simplement, le noli me tangere (balsaminées), plante dont les capsules, à l'époque de la maturité, s'ouvrent au moindre contact, et alors les graines s'élancent avec raideur, à la grande surprise de celui qui ignore ce phénomène ; on l'appelle aussi balsamine des bois et herbe de Sainte-Catherine (impatiens noli me tangere, L.), LEGOARANT. 2Terme de chirurgie. Ulcère que les divers moyens thérapeutiques employés ne font qu'irriter. XVIe s.
Combien qu'elles [les fautes] desservent clerement pugnition et correction, pour riens ils ne veullent estre pugnis ne corrigez ; et ceste maladie chiet [tombe] souvent sur les puissans princes ; pour ce l'appelle on noli me tangere , Hist. de la toison d'or, t. II, f° 169, dans LACURNE
XVIe s.
Aucuns ont appelé tels chancres noli me tangere, c'est à dire... , PARÉ , V, 27
Lat. noli, ne veuille pas (impératif de nolle, contraction de non velle), me, moi, et tangere, toucher : ne me touche pas. NOLI ME TANGERE. 1Ajoutez : On donne aussi ce nom à une variété de capucine.
La variété de cette plante [la capucine] que les botanistes appellent le noli me tangere, à cause de la délicatesse de ses capsules qui, au moindre choc, se brisent et laissent échapper leurs graines , Journ. offic. 2 juin 1876, p. 3789, 3e col.