NOISETTE

Prononciation : noi-zè-t'
Nature : s. f.

1Fruit du noisetier. Noisette franche, fruit du noisetier franc. Fig. Présenter des noisettes à ceux qui n'ont plus de dents, offrir une chose à une personne qui n'en peut faire usage. Terme de piqueur. Casser des noisettes, se dit du sanglier furieux qui fait claquer ses défenses. 2Terme de botanique. Fruit à enveloppe osseuse, uniloculaire, qui ne s'ouvre point à maturité, dont le péricarpe est peu ou point distant de la graine, et qui est souvent enchâssé dans un involucre. 3Couleur de noisette, ou couleur noisette, gris fauve approchant de la couleur de la noisette. Il est aussi en ce sens adjectif invariable. Un drap noisette. Des étoffes noisette.
[Oiseau] ayant l'iris noisette, quelquefois jaune, la paupière interne fort transparente , BUFF. , Ois. t. XI, p. 482
4Terme de teinture. Synonyme de racine. 5Noisette purgative, nom donné au fruit du médicinier (curcas multifida, L.), qui est un purgatif violent et dangereux. 6Noisette d'Inde, l'arec. Noisette noire, petit agaric. Noisette de terre, l'arachide. 7Coquille du genre bulime. XIVe s.
Buvrage de noisettes : pourboulez et pelez, puis mettez en eaue froide....Ménagier, II, 5. Noisettes confites , ib. II, 4
Diminutif de noix ; picard, neusette, nesette ; wall. neûhe ; namur. neûje ; Hain. neuséte, noséte, nogéte. La langue avait aussi un autre diminutif qui était nosille, et qui dure dans plusieurs patois : Berry, noisille, nousille ; bourguig. neusille. NOISETTE. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Qui laisse le grain pour la paille Et lait le noiel pour l'eschaille Quant la noisete est depecie, Il m'est vis qu'il fait folie , ADENES , Cleomades, publ. par Van Hasselt, V. 16085