NOCTURNEMENT

Prononciation : no-ktur-ne-man
Nature : adv.

De nuit, pendant la nuit.
Que dites-vous de M. d'Albret qui allait voir amoureusement et nocturnement Mme de Lameth à la campagne ? on l'a pris pour un voleur, et on l'a tué sur place , SÉV. , à Bussy, 9 août 1678
Le parlement [sous Mazarin] avait pris le dessus jusqu'à faire la guerre au roi et le chasser nocturnement de Paris , SAINT-SIMON , 445, 211