NOCTAMBULER

Prononciation : no-ktan-bu-lé
Nature : v. n.

Néologisme. Aller, se promener la nuit.
Le ciel blémit, les étoiles pâlissent ; les deux amis continuent à noctambuler, Crispin toujours bavard, Gille à moitié endormi , ALPH. DAUDET , Journ. offic. 11 juin 1876, p. 4105, 1re col.
Noctambule.