NIAISEMENT

Prononciation : ni-ê-ze-man
Nature : adv.

D'une manière niaise.
Si vous m'eussiez permis dès le commencement de vous en envoyer [des poulets, des billets-doux], j'en saurais faire à cette heure de forts jolis, et je ne finirais pas niaisement comme je fais, en disant, mademoiselle, que je suis votre très humble et très obéissant serviteur , VOIT. , Lett. 40
Il n'ira pas niaisement interrogeant les autres sur tout ce qu'il voit , J. J. ROUSS. , Émile, II
XVIe s.
Il n'y a ligne, endroit ou passage, affin de parler niaisement aussi bien que les doctes, qui ne soit tout farcy de science mistigorique , Moyen de parvenir, p. 17, dans LACURNE
Niaise, et le suffixe ment.